Accueil

Mise en oeuvre du Projet d'Etablissement

Ce document a été complété le 26  janvier 2015 afin d’y intégrer le PAC (Plan d’Actions Collectives) pour le 1er degré.

Le projet d'établissement se développe sur plusieurs axes.  Il concerne toutes les composantes de la communauté scolaire : les jeunes et leurs parents, les enseignants, les éducateurs, la direction et le pouvoir organisateur. La mise en œuvre de ces  projets s'articule autour de plusieurs axes fondamentaux :

Axes principaux

Les éducateurs, les professeurs et les élèves s'engagent dans des projets de classe et de niveau

  • qui donnent du sens à l'apprentissage scolaire,
  • qui favorisent l'interdisciplinarité,
  • qui ouvrent aux dimensions culturelles, humanitaires ou sociales,
  • qui rassemblent élèves, éducateurs et professeurs et suscitent l'investissement du plus grand nombre.

Les éducateurs, les professeurs et la direction favorisent la formation à la gestion de projets. La direction soutient l'organisation du travail interdisciplinaire et supervise l’équilibrage ainsi que le bien-fondé des projets.

Le Collège Saint-Joseph cherche à conduire tous les élèves au plus loin de leurs possibilités et notamment

  1. à leur apprendre à apprendre, c’est-à-dire à leur inculquer des connaissances, mais aussi, selon leurs aptitudes propres, une méthode de travail personnelle pour leur permettre d’user valablement des connaissances acquises et d’acquérir des connaissances nouvelles par une formation permanente.
  2. à leur apprendre à apprendre ensemble, c’est-à-dire à travailler en équipe, à collaborer tout en affirmant sans doute leur personnalité, mais en recevant aussi et en acceptant celle de l’autre, dans un enrichissement réciproque.
  3. à leur apprendre à être, c’est-à-dire à développer en eux, outre les facultés intellectuelles, ces qualités de cœur et cette sensibilité au beau qui font le charme de la vie et des relations avec autrui.
  4. à leur apprendre à devenir, c’est-à-dire à développer cette puissance de créativité qui permet à l’homme d’assumer, de devancer toute évolution nouvelle dans un climat de sécurité épanouissant.